Palais du Gouvernement: une histoire d’ascenseurs

Le torchon brûle entre le ministre de l’intérieur et l’entreprise Nationale d’Ascenseurs (ENASC) à propos du remplacement des anciens ascenseurs par de nouveaux équipements au profit du palais de  Gouvernement.

La société étatique a été bénéficiaire du marché en question pour assurer un confort et surtout une sécurité au profit du personnel et des cadres aussi bien du ministère de l’intérieur que ceux de la chefferie du Gouvernement.

Pour un retard vraiment léger, l’ entreprise Nationale d’Ascenseurs (ENASC)   s’est vue engueuler et réprimander. Elle est surtout sommée d’achever les travaux restants, faute de quoi elle s’exposerait à des représailles contenues dans le cahier des charges.

Voilà ce qui arrive à une entreprise publique qui fait de l’ombre aux fournisseurs étrangers qui sévissent surtout dans le secteur du bâtiment.

LIRE AUSSI COMELEC: que fait Boutarfa avec ces gens-là?

1 Rétrolien / Ping

  1. Frigomedit: 575 millions DZD pour Air Zermess - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.