Ouyahia: dangereux bradage des richesses du pays

ouyahia

Sentant ses jours comptés, Ould Kaddour accélère le processus de bradage des richesses du pays. Pour réaliser cet objectif, il s’est tourné ces derniers jours vers le personnage politique le plus détesté en Algérie, en l’occurrence Ahmed Ouyhia.

Ould Kaddour a en effet adressé un courrier au premier ministre pour solliciter son accord par rapport à la création d’une société mixte avec un partenaire étranger pour commercialiser les hydrocarbures.

Sans en référer au Conseil de Participation de l’Etat (CPE), Ahmed Ouyahia a tout de suite accordé la création de cette joint-venture qui va être créée par Ould Kaddour.

Depuis sa création, Sonatrach commercialisait elle-même ses produits bruts, mais cette fois-ci il devra partager la rente avec une société étrangère.

Et dire qu’il y a encore des gens qui défendent Ouyahia et Ould Kaddour.

LIRE AUSSI Liberté de la presse: rassemblement des journalistes à Alger