Ouargla: 3.541 palmiers détruits par les flammes en 2019

palmier

Ce sont 3.541 palmiers, repartis sur plus de 20 hectares, qui ont été détruits par les flammes en 2019 sur le territoire de la wilaya d’Ouargla, a-t-on appris mercredi de la direction locale de la protection civile (PC).

Ces sinistres, relevés notamment à travers les zones phœnicicoles de Bab Sebâa (commune d’Ouargla) et des communes de Rouissat et Mégarine, ont été imputés aux grandes chaleurs, au facteur humain délibéré et à la négligence de certaines palmeraies envahies notamment par les mauvaises herbes et les palmes sèches, foyers favorisant la propagation du feu, a expliqué le chargé de communication à la direction de la PC, le lieutenant Brahim Benioua.

L’acte volontaire, perpétré pour exploiter ces surfaces phœnicicoles en assiettes foncières pour la construction, est l’un des facteurs majeurs ayant engendré d’importants dégâts sur la richesse phœnicicole, a-t-il expliqué.

De vastes surfaces de palmeraies et de cultures sont détruites annuellement dans la wilaya de Ouargla, en raison de l’état d’abandon de cette richesse, a-t-on indiqué à la conservation des forêts de Ouargla.

Les incendies de palmeraies dans la wilaya de Ouargla ont connu ces dernières cinq années un recul « sensible », suite à la mise en œuvre d’une série de mesures préventives, dont la redynamisation des commissions de lutte contre les incendies au niveau des daïras et des communes, ainsi que l’utilisation du système d’alerte et de signalement des feux, a ajouté la même source.

D’importantes opérations ont été retenues au titre du programme de protection des palmeraies pour l’exercice 2019 portant notamment sur l’ouverture de voies à l’intérieur des palmeraies pour faciliter l’accès des engins de lutte contre les feux, la poursuite de la réalisation du programme sectoriel agricole consistant en la réalisation de réseaux d’irrigation à travers les palmeraies, la réalisation de haies avec de matériaux ininflammables.

L’acquisition de pompes immergées, la mobilisation par les communes de moyens d’intervention, l’extension de pistes agricoles, l’intensification des campagnes de sensibilisation en direction des citoyens et des agriculteurs, ainsi que l’implication des associations dans la campagne de prévention, font partie du programme de protection de la richesse phœnicicole dans la wilaya de Ouargla.