Onil: diversification des fournisseurs

lait

L’Office national interprofessionnel du lait et des produits laitiers (Onil) vient de mettre à jour la short-liste des fournisseurs de produits laitiers

Le suisse Geti Trade est retenu pour la fourniture de la poudre de lait entier, la Poudre de lait écrémé et la poudre de lait entier

Pour sa part, le hollandais Hoogwegt est retenu pour l’importation de la poudre de lait écrémé, la poudre de lait entier et la poudre de lait entier et la poudre de lait écrémé.

L’autre hollandais Interfood, Olam (Singapour), RUMI (France) et les deux polonais Mlekovita  et Laktopol sont pré qualifiés pour la poudre de lait écrémé.

Interra (USA) est quant à lui retenu pour la fourniture de la poudre de lait entier.

Les sud-américains, qui étaient partants dans cette course, sont absents dans cette short-list.


LIRE AUSSI Affaires religieuses: 10 ans pour un siège


Missions de l’Onil

Créé par le décret n° 97/247 du 08 juillet 1997, l’Onil est chargé de :

  • Prendre toutes les mesures pour appuyer et développer la production du lait et des produits laitiers ainsi que pour stabiliser les prix intérieurs ;
  • Veiller à la disponibilité suffisante de lait et des produits laitiers en tout point du territoire national ;
  • Gérer et de mettre en œuvre, pour le compte de l’Etat, l’ensemble des actions d’appui à la production du lait et des produits laitiers ;
  • Mettre en place les moyens humains et matériels nécessaires pour assurer la sécurité et la protection du patrimoine ;
  • Organiser la collecte de la production nationale du lait et des produits laitiers ;
  • Stimuler la production nationale du lait et des produits laitiers au moyens de mécanismes financiers et/ou d’interventions techniques directes ;
  • Mettre en œuvre la politique nationale de stockage stratégique. A ce titre, il procède à des achats, pour le compte de l’Etat, de lait et des produits laitiers sur le marché intérieur et les marchés extérieurs en vue de la constitution de stocks stratégiques ;
  • Procéder à la demande de l’Etat à l’achat de produits autres que ceux qui figurent au programme d’importation.

De cela ressort que l’Office est appelé à réaliser deux missions stratégiques à savoir :

  1. L’approvisionnement régulier du marché national du lait. (importation de la poudre de lait).
  2. Le développement de la production nationale du lait cru.

LIRE AUSSI Uruguay: 24 millions $ d’exportations en produits laitiers