OAIC: achat de 660.000 tonnes de blé

L’OAIC a acheté 660.000 tonnes de blé de meunerie d’origines diverses, dans le cadre d’un appel d’offres lancé mardi, ont annoncé mercredi les négociants européens.

L’OAIC a payé des prix allant de 210 $ à 212,50 $ la tonne, coût et le fret inclus, ont précisé les traders.

La majeure partie du blé devait provenir de la France, principal fournisseur de l’Algérie. Certains volumes peuvent également être achetés en Argentine , selon la qualité de ses prochaines récoltes et les coûts d’expédition du pays sud-américain, ont indiqué les traders.

Selon les termes contractuels de l’appel d’offres, le blé devra être expédié en janvier.

Le volume global acheté était supérieur aux besoins mensuels d’importation habituels de l’Algérie (environ 450.000 tonnes) et les négociants ont également noté un plus grand nombre de vendeurs que dans les récents appels d’offres. L’OAIC a acheté cette quantité de blé auprès de sept fournisseurs.

L’Algérie, l’un des plus gros importateurs de céréales au monde, ne divulgue pas les détails de ses offres et les résultats communiqués par les négociants sont des estimations.

LIRE AUSSI Déficit commercial: net recul sur les 9 premiers mois de 2017