Nos marchés pris d’assaut: le coronavirus affole la mercuriale

légumes
Par Rabah Kahouadji

Les prix des fruits et légumes et quelques autres produits alimentaires de première nécessité ont connu ces derniers jours, une flambée inhabituelle alors que les marchés et les magasins d’alimentation générale sont pris d’assaut quotidiennement par de nombreux chefs de ménages nonobstant les multiples appels à la sagesse en direction des consommateurs.

L’affolement a pris de cours beaucoup de consommateurs dont certains pensent que le confinement des populations ne soit décrété tôt ou tard dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

Du coup, malgré les différents contrôles effectués par les services du ministère du Commerce, les prix des denrées  continuent de prendre de l’ascendant. A titre d’exemple, le kilogramme de la pomme de terre dont l’Algérien consomme plus de 100 kg/an, soit trois fois la moyenne mondiale, est cédée entre 60 et 100 DA alors qu’elle se vendait à pas plus de 50  DA, du simple au double, il y a à peine un trois ou quatre jour auparavant.

LIRE AUSSI CNL: la reconversion en banque du logement