Nikolai Beckers : « dégraisser le mammouth » Ooredoo

bECKERS

La nomination du nouveau DG d’Ooredoo, Nikolai Beckers, est synonyme de changements, corrections et rigueur, assure une source à la direction l’opérateur de téléphonie mobile.

Ce sont les effectifs de l’entreprise qui seront le plus longuement étudiées, nous assure-t-on, d’autant que la gestion de son prédécesseur pose le problème du management et de mauvais résultats de l’opérateur, qui, le 31 juillet 2019, avait rendu public de piètres résultats financiers concernant le premier semestre 2019.

Les chiffres communiqués ont atteint 41,1 milliards de dinars au premier semestre 2019 pour un parc clients estimé à 13,6 millions d’abonnés à fin juin 2019. Les revenus n’ont pas cessé de baisser, passant de 22,5 Milliards de dinars au 3e trimestre 2018 à 21,6 au 4e trimestre 2018, à 22 milliards au premier trimestre 2019, puis 20,1 Milliards au second trimestre 2019.

Les paramètres effectifs, les missions et responsabilités, ainsi que le volet pub,   seront les axes de travail prioritaires de Beckers.

1 Rétrolien / Ping

  1. Communiqué du Conseil des ministres - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.