NECIB: soutien à l’irrigation agricole dans le Sud

agriculture

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a indiqué, lundi à El-Oued, que l’Etat poursuit son soutien à l’irrigation agricole dans les wilayas du Sud du pays, à travers la réalisation de plus de forages profonds.

« L’Etat poursuit ses efforts de soutien à l’irrigation agricole, à travers la réalisation davantage de forages profonds destinés à l’exploitation collective, et la préservation des acquis réalisés en matière de développement agricole », a indiqué M. Necib, lors d’une intervention en ouverture d’un séminaire régional sur le drainage.

« Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la relance du développement socioéconomique, sur lequel veille le président de la République Abdelaziz Bouteflika, notamment au volet de concrétisation d’un développement équilibré entre les régions du pays et de valorisation des régions du Sud et des Hauts-plateaux en tant qu’espaces importants pour atteindre la sécurité alimentaire », a-t-il souligné.

En dépit des résultats positifs réalisés dans le domaine de l’irrigation agricole dans les wilayas du Sud du pays, grâce au soutien de l’Etat, il est relevé « certaines contraintes induites par la surexploitation des eaux avec des méthodes traditionnelles (la qualité de l’eau contenant une forte teneur en sel), le phénomène de remontée des eaux et la non-prise en charge des réseaux d’assainissement », a souligné M. Necib.

Poursuivant son intervention, lors de cette rencontre régionale regroupant à l’université « Chahid Hamma-Lakhdar » des représentants des secteurs de l’agriculture, des ressources en eau et des services techniques concernés, le ministre a évoqué les importants projets de développement réalisés par l’Etat en matière de prise en charge du phénomène de la remontée des eaux ayant touché plusieurs wilayas du pays, notamment à Ouargla et El-Oued.

« La wilaya d’El-Oued s’est vue accorder 12 opérations pour la réalisation de forages profonds, répartis à travers 10 communes à vocation agricoles, susceptibles de renforcer l’irrigation dans ces régions », a fait savoir le ministre, avant d’ajouter que ces surfaces agricoles ont doublé grâce aux efforts dans le domaine de l’irrigation à travers les wilayas du Sud, passant de 180.000 hectares en 2000 à plus de 360.000 ha cette année.

De cette superficie, la wilaya d’El-Oued compte 106.000 ha, soit 29%, a-t-il précisé.

Le ministre des Ressources en eau a auparavant inspecté, au niveau de la cité « 19 Mars 1962 » à El-Oued, le chantier d’une station de déminéralisation, d’une capacité de traitement de 30.000 m3/jour, susceptible de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’eau potable à la satisfaction de la population locale.

M. Necib a, lors de cette visite de travail, suivi des exposés sur la situation du secteur des Ressources en eau dans la wilaya, les réseaux d’assainissement, les opérations de développement projetées pour la région, et les réseaux d’assainissement et d’AEP dans la zone industrielle d’El-Foulia (commune de Guemmar).

Il s’est enquis également enquis du canal de drainage d’Oued Righ, au niveau de la zone de Tiguedidine (commune de Djamaâ), où il a reçu un exposé sur l’entretien de ce canal qui s’étend sur 145 km, et un autre sur le schéma directeur d’assainissement et les mesures complémentaires pour la lutte contre le phénomène de la remontée des eaux dans la région d’Oued-Righ qui regroupe six communes.

Le ministre a saisi l’opportunité pour faire état de la levée du gel sur l’ensemble des projets relatifs à l’assainissement à travers le territoire national.

M. Necib a, dans la même région, procédé à la mise en service d’un château d’eau de 1.500 m3, d’une station de déminéralisation d’eau potable à Djamâa d’une capacité de traitement de 12.000 m3/j, destinée à l’amélioration de la qualité de l’eau potable.

Dans la commune de Sidi Slimane (daïra de Djamaâ), le ministre des Ressources en eau a inspecté le projet de réhabilitation du lac de « Ayata » et de protection des agglomérations environnantes des inondations, retenu au titre de la conservation de la biodiversité du lac et l’encouragement du tourisme environnemental dans la région.

Au terme de sa visite dans la wilaya d’El-Oued, M. Necib a inspecté la station d’épuration des eaux usées de la commune de Kouinine (daïra d’El-Oued), où il a reçu des explications sur l’étude afférente à la ré-exploitation des eaux épurées à des fins d’irrigation agricole.

LIRE AUSSI Assainissement: les engagements de Necib