Naftal: le lourd poids des créances

NAFTAL

L’instabilité qui règne au niveau du top management de Naftal a favorisé l’émergence de pratiques nuisibles aux intérêts de l’entreprise.
Au niveau de la commercialisation des bitumes, l’état des créances non encore recouvrées s’allonge de façon étrange par rapport aux volumes écoulés sur le marché national. Et, face à ce phénomène personne ne semble s’inquiéter.
D’autant plus que le groupe Haddad est considérablement affaibli sur l’activité des bitumes, Naftal est presque dans une position monopolistique.
Mais, l’entreprise n’a pas profité de ce luxe et trouve le moyen de gonfler le volume de ses créances.
Au regard de la puissance du P-dg de Naftal et de sa proximité avec des décideurs, la Sonatrach se trouve incapable de se mêler de la gestion de sa filiale.

LIRE AUSSI Médias: les symboles d’El Issaba polluent encore les airs

1 Rétrolien / Ping

  1. CNMA: 15 milliards DA de chiffre d’affaires en 2019 - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.