Mutuelles: ces gouffres aux enjeux immenses

mutuelle

Les mutuelles des différents secteurs économiques Algériens ont profité d’une manne qui n’a presque jamais servi aux cotisants. Avec une population de 5 millions de salariés, la couverture des mutuelles était destinée, au départ, à prendre en charge le décès, la maladie, l’invalidité et la complémentaire médicale, au de-là du régime général.
La gestion opaque des mutuelle, source de conflit permanent entre l’administration et les syndicats servait de caisse annexes à plusieurs activités socio- professionnelles, dérivant vers des actions obscures où les responsables se servaient sans aucun contrôle .
Le système des mutualités devait suivre la réglementation des compagnies d’assurances et des mutuelles en terme de licences et de calcul des primes . Les réserves et indemnités versés, hélas, ne font l’objet d’aucune gestion prudentielle qui doit être respectée, hormis des bilans tordus .
Sur la base du cumul des cotisants, il se dégage un chiffre annuel de 350 millions de dollars que les représentants des travailleurs gaspillent sans aucun contrôle de l’Etat et sans le moindre apport dans la solution des problèmes de la caisse maladie et celle des retraites.
Une vision à méditer dans le cadre des réformes.

LIRE AUSSI Affaire des produits Danone périmés: où est la vérité !

1 Rétrolien / Ping

  1. CASTEEL: 1.200 millards DZD évaporés - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.