M’sila: poursuites contre les responsables de l’APC de Boussaâda

Boussaâda

Le magistrat du tribunal de M’sila a ordonné lundi la mise sous contrôle judiciaire du président par intérim des assemblées populaires municipales (P/APC) de Boussaâda, son prédécesseur, ainsi que d’un employé chargé de la gestion du parc municipal pour des faits liés à la corruption, nous a appris mardi une source judiciaire.

Ces personnes ont été inculpées de plusieurs chefs d’accusation, dont « abus de pouvoir », « dilapidation de fonds publics » et « trafic d’influence », a-t-on dit, ajoutant que 10 autres personnes liées à ces actes de corruption avaient été libérées.

13 personnes, entre témoins et accusés, ont été entendues par le juge d’instruction au tribunal de M’sila dans le cadre de ces affaires, lors d’une audience de plusieurs heures, a noté la même source. 28 présidents des assemblées populaires de la wilaya de M’sila sont poursuivis dans les affaires de corruption, a-t-on rappelé.

LIRE AUSSI Billet: l’Equation Algérienne

1 Rétrolien / Ping

  1. AMC (Sonelgaz): grosse commande de Tags RFID - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.