MPTIC: lancement de l’étude pour le siège de l’autorité de certification

Le Ministère de la Poste et des Télécommunications, de la Technologies et du Numérique a lancé cette semaine, un concours national restreint d’architecture  ayant pour objet l’étude pour la réalisation des sièges principal et secondaire de l’autorité gouvernementale de certification électronique.

Le 1er février 2015, le législateur algérien a promulgué la Loi N° 15-04 du 1er Février 2015 fixant les règles générales relatives à la signature et à la certification électroniques. Cette loi institue le modèle organisationnel hiérarchique en qualité de modèle de confiance adopté par l’Algérie.

LIRE AUSSI Ouyahia: l’exploitation des gaz de schiste ne se fera au détriment de la santé des algériens

Ce modèle est composé :

  • d’une autorité nationale installée créée du Premier Ministre
  • d’une autorité gouvernementale créée auprès du Ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication
  • d’une autorité économique confiée à l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications

L’Autorité gouvernementale de certification électronique est chargée de l’encadrement des tiers de confiance (fournisseurs de services de certification électronique pour le compte des institutions gouvernementales) et de l’émission des certificats électroniques utilisés par les intervenants dans la branche gouvernementale dans les transactions de type G2G, G2B et G2C.
Afin de mettre en œuvre cette activité le MPTIC lancera début 2016 un appel d’offres pour l’acquisition des équipements et des logiciels qui seront utilisés par l’autorité gouvernementale pour l’exercice de ses missions.

LIRE AUSSI Sonatrach: installation de Hachichi à la division production