Montage des véhicules: échec de la politique Ouyahia

ckd

La facture de l’importation des kits CKD dédiés au montage des véhicules  touristiques a doublé durant les huit premiers mois de l’année en cours, comparativement à la même période de l’exercice précédent.

Le montant global des importation s’est établi à 1,83 milliard de dollars, contre 936,86 millions de dollars en 2017, a rapporté l’APS en se basant sur les statistiques du Centre national des transmission et du système d’information des Douanes (Cntsid).

Les importations des véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises et des kits CKD de cette catégorie, ont également connu une hausse de 19,33% sur la même période des huit premiers mois de l’année. La facture s’élève à 386,2 millions de dollars, contre 323,65 millions de dollars en 2017.

La facture globale s’est chiffrée à 2,22 milliards de dollars entre janvier et fin août 2018 contre 1,26 milliard de dollars à la même période de 2017, en hausse de 960 millions de dollars (+76%).

Quant aux importations des parties et accessoires des véhicules automobiles (pièces détachées pour les automobiles finies, …), elles ont baissé à 239,2 millions de dollars contre 271,9 millions de dollars, soit une baisse de près de 33 millions de dollars (-12,03%).

Ces chiffres démontrent l’échec de la politique du Gouvernement Ouyahia qui a consolidé une situation monopolistique chez certains concessionnaires qui ont amassé des fortunes colossales sur le dos du fisc et du consommateur .

LIRE AUSSI Echourouk-Ennahar TV: une bataille interminable