Mohamed Fouad Benghenissa: symbole de la nouvelle génération de politiciens

Gendre d’Abou Bakr Benbouzid, l’ancien ministre de l’éducation et ami du fils de Abdelmadjid Tebboune, Mohamed Fouad Benghenissa est sur le point d’obtenir l’agrément de son parti (Essalam), pour devenir la première formation politique à naître sous l’actuel Premier Ministre.

Très populaire sur le net et surtout très aisé financièrement, ce garçon avance sur la communication à la Macron: investir sur la génération facebook mais également sur la proximité avec la société.

LIRE AUSSI Révolution à l’ex-ministère de l’agriculture

Si son parti est agréé, Benghenissa risque de faire un tabac lors des élections communales.