Mobilité: le cas de Constantine examiné en Inde

Le plan de mobilité urbaine de la ville de Constantine sera examiné en Inde, lors d’une conférence internationale qui débute ce dimanche.

Comment les routes de la ville peuvent-elles être plus sûres? Les autorités de la ville indiennes d’Hyderabad auront l’opportunité d’apprendre de l’expérience de 86 villes, dont 36 villes étrangères, lors d’une conférence internationale de trois jours sur la mobilité urbaine.

LIRE AUSSI Bousfer: des cultures endommagées inquiètent les agriculteurs

Pas moins de 1 000 délégués, dont 150 experts de 25 pays étrangers, discuteront de la sécurité routière, du développement axé sur le transit et de l’introduction des services de tramway à Hyderabad.

Études de cas de villes étrangères dont Boudeau et Lyan (France), Lausanne (Suisse), Lisbonne (Portugal), Gauda lajara (Mexique), Curitiba (Barzil), Bangkok (Thaïlande), Santiago (Chili), Constantine (Algérie), Cap La ville (Afrique du Sud), Rabat (Maroc) et Dhaka (Bangladesh) seront discutées.

LIRE AUSSI La première tranche de l’extension du tramway de Constantine livrée d’ici juillet 2018