Ministre des TICS: la loyauté du responable en jeu

mobilis

Monsieur Bilal MEKKID, ex-Pdg de l’entreprise d’appuis au développement du numérique (EADN) a causé un véritable massacre dans cette institution aux nobles missions. A commencer par des recrutements d’experts à coup de centaines de millions de Dinars, sans plan de charge et en faisant du faux en écriture à travers la facturation d’un chiffre d’affaire fictif, en l’absence de contrat et de bon de commande sous prétexte que c’est des instituons public.
Il a causé ainsi un grave préjudice financier qui devait l’amener directement au parquet pour mauvaise gestion et l’actuel Ministre du secteur connais un bout de cette gabegie .
Il est urgent et important que le ministre en charge du secteur des TICs ouvre une enquête pour déterminer sa responsabilité et sa mauvaise gestion .
Par ailleurs, il faut dire que l’agence nationale des parcs technologiques , qui représente l’assemblée générale de l’EADN doit saisir les autorités compétentes, au risques d’être responsable d’avoir caché ses actes délictueux , au risque qu’elle soit, elle aussi, compromise.
Ce cadre de l’Etat se croit être au dessus des lois de la République, sous peu qu’il est connecté à des responsables qu’il croit assez capables de lui garantir l’immunité et de lui assurer l’impunité.

Le ministre actuel des télécoms doit avoir le courage d’appliquer la Loi et de ne pas tenir compte des groupes de pression qui protègent ce cadre. Le ministre que nous respectons énormément pour son passé et surtout pour sa culture doit être juste par rapport à la gestion de ce cadre autant pour sa gestion de l’EADN et surtout par rapport à la Hogra qu’il exerce actuellement à Mobilis.

LIRE AUSSI Céréales: l’Algérie a lancé un nouvel appel d’offres