Ministère du Tourisme: le pouvoir absolu d’un directeur

tourisme

Au cours des dernières années, un cadre du ministère du Tourisme s’est accaparé tous les pouvoir de décision.
Ainsi, après avoir longuement occupé le poste de directeur des investissements hôteliers au niveau du ministère, il a été nommé au poste de directeur général du Tourisme au même ministère.
Mais, dans son nouveau poste, il a continué à chapeauter l’investissement et même l’attribution des Zones d’Extension Touristique (ZET).
Non content de tous ces pouvoirs, ce même personnage s’est offert encore la présidence de la commission d’attribution des agréments au profit des agences de voyages.
Aussi, se demande-t-on comment va Mermouri se comporter face à ce phénomène.

LIRE AUSSI Alger: début des travaux du Forum d’affaires algéro-libyen