Médias: les symboles d’El Issaba polluent encore les airs

 Le site ALG24, produit des égouts de Anis Rahmani et du proche entourage de Said Bouteflika continuent de polluer les airs. Ces symboles de la bande (Issaba) qui a gouverné l’Algérie durant deux décennies, se permettent même le luxe d’impliquer le gouvernement dans les règlements  de comptes, en diffusant de fausses informations.

Ce lundi, le Commissariat aux expositions universelles a apporté un démenti « formel » à l’information faisant état de l’attribution, par les Services du Premier ministre, d’un contrat d’accompagnement de la représentation algérienne à l’Exposition universelle Dubaï 2020 à l’Agence Allégorie.

Contrairement aux allégations rapportées ce jeudi 23 janvier 2020 par le site d’information ALG24 (création satanique de Anis Rahmani),  selon lesquelles « un prétendu marché aurait été conclu sans passer par un appel d’offres », le Commissariat aux expositions universelles précise qu’aucun contrat d’accompagnement de la représentation algérienne à l’Exposition universelle Dubaï 2020 n’a été conclu avec l’Agence Allégorie.

A cette occasion, les Services du Premier ministre « tiennent à rappeler que toutes les actions engageant les dépenses sont soumises à la réglementation en vigueur régissant le domaine de la comptabilité publique et des marchés publics et qu’elles répondent à toutes les exigences de transparence et de probité édictées en la matière ».


LIRE AUSSI Partenariat: une cinquantaine d’hommes d’affaires libyens attendus à Alger


En outre, « face à toutes les manipulations de l’information qui visent à atteindre l’action des pouvoirs publics contre les relais des lobbys désemparés, le gouvernement se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires, conformément à la loi », note la même source.

Anis Rahmani, objet de dizaine de plaintes auprès de la justice, jouit toujours de l’impunité grâce notamment aux réseaux de la bande à Said Bouteflika qui sont toujours solidaires et se protègent mutuellement.

La nouvelle République ne peut être instaurée qu’à travers la neutralisation de tous ces symboles de la corruption et de  la déliquescence de l’Etat.

1 Rétrolien / Ping

  1. Naftal: le lourd poids des créances - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.