Médias: le crash entre Echourouk et l’Arabie Saoudite

Après la lune de miel qui a duré bien des années, l’Arabie Saoudite vient de signifier son divorce avec le groupe médiatique algérien Echourouk.

Les journalistes du groupe, aussi bien ceux des chaines TV que ceux du journal, ont reçu une réponse négative quant à leur demandes de visa pour la couverture de la saison du pèlerinage (Hadj). Du jamais vu dans les relations entre le groupe de Ali Fodil et la monarchie wahabite.

Les divergences entre le Qatar et les monarchies du Golfe persique semblent porter des coups désastreux aux opérateurs algériens qui faisaient des affaires florissantes dans ce congloméra.

LIRE AUSSI Rouiba Eclairage: achat de 500 tonnes de zinc