Matières premières : L’or recule, le risque géopolitique s’amoindrit

L’or a baissé sur la semaine, s’éloignant de son plus haut en un an alors que les tensions géopolitiques se résolvaient et que le dollar reprenait de la vigueur.

« Les deux principaux facteurs du recul de l’or sont l’affaiblissement du risque géopolitique » et l’amoindrissement des pertes du dollar, a confirmé Hussein Sayed, analyste chez FXTM.

Le dollar s’est légèrement repris face à l’euro, et comme la monnaie américaine sert de référence au cours de l’or, acheter du métal jaune coûte plus cher avec d’autres devises.

« L’inflation américaine robuste a également soutenu l’idée que la Réserve fédérale américaine (Fed) pourrait relever ses taux cette année, ce qui est négatif pour l’or », a ajouté M. Sayed.

La hausse des taux directeurs entraîne un rendement plus important pour les obligations, et pousse les investisseurs vers cette valeur refuge plutôt que vers les métaux précieux.

Le risque géopolitique pourrait cependant à nouveau grimper.

« Le nouveau tir de missile de la Corée du Nord au dessus du Japon a fait remonter l’or vendredi », ont noté les analystes de Commerzbank.

Le cours de l’argent a suivi l’or dans son recul.

« La corrélation entre l’argent et l’or reste très forte, mais elle pourrait s’affaiblir si le cours des métaux industriels commence à faiblir », car l’argent a plus d’utilisations industrielles que l’or, a noté M. Sayed.

Le palladium a reculé jeudi à son plus bas depuis un mois à 916,50 dollars l’once, et le platine a touché vendredi 965,90 dollars l’once, au plus bas depuis plus d’un mois.

« Pourtant, les données de ventes de véhicules dans l’Union européenne sont bonnes. Le nombre de nouveaux véhicules vendus est en hausse de 4,5% sur les huit premiers mois de l’année par rapport à la même période l’année dernière, ce qui devrait soutenir la demande de platine. Ce métal est utilisé dans la fabrication des moteurs diesel, qui restent très populaires en Europe », ont commenté les analystes de Commerzbank.

Sur le London Bullion Market, l’once d’or a terminé à 1.322,85 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.346,25 dollars le vendredi précédent.

L’once d’argent a clôturé à 17,70 dollars, contre 18,21 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l’once de platine a fini à 976 dollars, contre 1.014 dollars sept jours plus tôt.

L’once de palladium a terminé pour sa part à 924 dollars, contre 942 dollars à la fin de la semaine précédente.