Marché de 200 km de tube: le Cameg (Sonelgaz) se tourne vers le marché algérien

Le Comptoir Algérien du Matériel Électrique et Gazier (Cameg, filiale de Sonelgaz) a provoqué la colère des fabricants internationaux des tubes en acier.

Hier, il a lancé un appel d’offres pour l’acquisition de 200 km de tubes Ø 12’’destiné exclusivement aux fabricants nationaux.

Le marché est composé de tubes en acier sans soudure SMLS – API 5L PSL2 pour les quantités de:

– 195 KM de tubes en acier sans soudure, Ø 12’’, X52, PSL2, épaisseur 9,50mm.

– 05 KM de tubes en acier sans soudure, Ø 12’’, X52, PSL2, épaisseur 10,30mm

Ce sont principalement les sociétés étatiques (Altumet et le complexe d’El Hadjar) qui sont susceptibles de répondre à cet appel d’offres de la filiale de Sonelgaz.

Auparavant, ce sont les sociétés chinoises et turques qui dominaient cette activité, après avoir détrôné les rivaux européens.

Depuis le départ de Boutarfa, Sonelgaz se tourne de plus en plus vers le marché algérien pour réaliser ses achats.

De toute évidence, les fournisseurs étrangers ne voient d’un bon œil ces restrictions imposées par le Cameg.

LIRE AUSSI Tassili relance le processus d’acquisition de trois avions