Louiza Hanoune: opposition aux nouvelles lois

La secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a appelé vendredi à Alger au retrait des deux projets de loi sur la santé et le code de travail, estimant que ces deux textes « ne servent pas l’intérêt du peuple ».

Présidant l’ouverture de la première session de la réunion de la Coordination nationale de l`Organisation des Jeunes pour la Révolution (OJR), Mme Hanoune a inscrit les deux projets de loi sur la santé et le code de travail, dans ce qu’elle a qualifié de « politique destructive (…) ayant provoqué la colère et l’anarchie générale au sein de la société ».

La SG du PT a relevé une fois encore la « sincère volonté du Président Bouteflika de consacrer la question de l’amazighité », notamment après l’adoption par le conseil des ministres, réuni récemment, du projet de loi modifiant et complétant la loi de juillet 1963 définissant les fêtes légales, rappelant que le Président Bouteflika avait instruit le gouvernement d’accélérer la présentation du projet de loi organique portant création de l’Académie de la langue amazighe, au Parlement.

LIRE AUSSI Loi sur les hydrocarbures: les résultats de l’incompétence

« Afin de concrétiser ces décisions de manière effective, le Président doit ordonner la promulgation de la loi de finances complémentaire 2018 », a estimé Mme Hanoune qui a émis des appréhensions quant au financement de cette académie.

La SG du PT a indiqué par ailleurs que son parti poursuivra sa campagne nationale de collecte des signatures dans le cadre  de la lettre, qui sera adressée au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour lui demander d’organiser des élections pour un Conseil Constitutif qui constitue, selon elle, la « seule issue politique à la crise, à même de la régler à la source pour un renouveau institutionnel ».

Selon Mme Hanoune, les premiers échos de cette opération, lancée il y a 15 jours, sont « prometteurs », faisant remarquer que les signataires étaient des intellectuels, cadres et militants y compris des partis pro-gouvernement.

La SG du PT a mis l’accent sur l’importance de prémunir le pays, à tous les niveaux, en raison de la vulnérabilité relevée dans tous les domaines, notamment en matière d’emploi ».

LIRE AUSSI Alfatron: dotation de 7.600 établissements scolaires