Levée de l’immunité de Ali Talbi et Ahmed Ouraghi : les sénateurs disent non

sénat

Le Conseil de la nation s’est prononcé, le lundi 28 octobre, lors d’une séance à huis clos, présidée par Salah Goudjil, son président par intérim, contre la levée de l’immunité parlementaire des sénateurs Ali Talbi et Ahmed Ouraghi. Cela semble bien une première dans les annales du Sénat.

Le communiqué de la chambre haute du Parlement qui rapporte l’information précise qu’au terme des travaux de la séance à huis clos, présidée par Salah Goudjil, président par intérim du Conseil de la nation, et consacrée à l’examen de la demande de levée de l’immunité parlementaire introduite par le ministre de la Justice, Garde des sceaux, concernant les sénateurs Ali Talbi et Ahmed Ouraghi, le Conseil de la nation s’est prononcé contre la levée de l’immunité parlementaire de ces derniers.

Les résultats du scrutin secret pour la levée de l’immunité parlementaire du sénateur Ali Talbi ont donné 93 voix contre, 19 voix pour, 4 abstentions et 5 voix annulées et ceux relatifs au sénateur Ahmed Ouraghi ont donné 54 voix pour, 54 voix contre, 8 abstentions et 5 voix annulées, ajoute la même source, précisant que sur la base de ces résultats, le Conseil de la nation s’est prononcé contre la levée de l’immunité des deux sénateurs concernés.

LIRE AUSSI DGSN: un nouveau chef pour la PJ d’Alger

1 Rétrolien / Ping

  1. Le jeu de Monopoly des puissances : MENA sur une poudrière ? - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.