Les cours du pétrole au plus bas depuis août 2016

Le cours du Brent se replie de plus de 5,30% depuis le début de la semaine et flirte désormais avec la barre des 45 dollars. Même sanction pour le WTI, qui voisine désormais les 43 dollars le baril.

Depuis le début de l’année, c’est la dégringolade : le cours de l’or noir a cédé près de 20%.

Cette fois-ci, c’est notamment la production libyenne qui a précipité la baisse des cours. Exemptée de l’accord de la réduction de production mis en place par l’Opep en raisons des problèmes politiques que rencontre toujours le pays, le pays a réussi à revenir à son niveau de production d’il y a quatre ans et selon Bloomberg, celui-ci se monte désormais à 900.000 barils / jour (ce qui reste faible pour une production mondiale qui tourne autour de 96 millions de barils / jour).

Toujours selon Bloomberg, il y aurait également désormais pas moins de 5.946 puits forés mais pas encore complétés aux Etats-Unis à la fin du mois de mai, un record depuis trois ans.