L’Environnement: un secteur générateur de richesses

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelable, Fatma Zahra Zerouati, a appelé jeudi à Bordj Bou Arreridj à donner aux projets environnementaux une perspective économique afin d’assurer un développement durable.

Le secteur de l’environnement est générateur de richesses et un terrain pour le développement, a affirmé la ministre estimant que la ressource verte peut être équivalente au pétrole à condition d’utiliser les possibilités offertes, recourir à des méthodes modernes et recycler les déchets par un tri préalable.

Le bond qualitatif à faire par l’économie nationale réside dans l’efficacité de gestion par les collectivités locales à commencer par le recouvrement de la taxe sur les ordures domestiques estimé à 1000 DA pour chaque habitation, a indiqué la ministre qui a annoncé la création au niveau de toutes les directions de wilaya de l’environnement d’un poste de chargé des énergies renouvelables.

Les priorités du secteur sont la généralisation de l’énergie solaire et énergies renouvelables, a indiqué la ministre en relevant que l’objectif est de produire 500 mégawatts à court terme et 22.000 mégawatts à horizon 2030.

La ministre a inspecté durant sa visite dans la wilaya le centre d’enfouissement technique de la commune d’El Mansoura dont les travaux de réalisation sont à 75 % terminés et a inauguré une décharge contrôlée intercommunale. Elle a également visite dans la zone industrielle du chef-lieu de wilaya une unité de production de panneaux solaires et une autre de production de plastique d’isolation. La ministre s’est rendue à la cité 114 logements où des bacs à ordures tous-terrains ont été installés avant de présider une rencontre avec les associations activant dans le domaine de l’environnement.

LIRE AUSSI Zerouati: combat pour le recyclage des déchets