Le Washington Post encense Abdelmadjid Tebboune

tebboune

Le célèbre Washington Post vient de rendre un bel hommage à Abdelmadjid Tebboune dans l’une des ses dernières éditions. David Keveen, un journaliste référence en matière d’analyse économique, dresse un portrait élogieux du président algérien auquel il attribue des qualificatifs  à faire pâlir d’envie ses homologues en ces temps de crise planétaire.

Tebboune est en effet tour à tour qualifié de «leader coriace et habile» dont les premiers pas en gouvernance peuvent déjà constituer «un enseignement sur le courage et le leadership nécessaires à la gouvernance en temps de crise». David Keveen évoque la situation du pays et les «défis sans précédent à relever» et accentués par la pandémie du Coronavirus   et y oppose le courage du président  de la république qui n’a pas hésité à entreprendre des  réformes économiques et constitutionnelles  «qui devraient aider l’Algérie à surmonter la crise économique et à en sortir plus forte que jamais» estime l’auteur de l’analyse en question.

David Keen  cite le refus de Tebboune  de recourir  à l’emprunt extérieur en notant qu’à travers le monde d’autres  dirigeants et élus ont préféré recourir à l’endettement. Il cite aussi  sa décision de réduire de moitié le budget du  gouvernement   et sa «détermination à suivre une voie pouvant être un exemple de sortie de crise».

Le Washington Post bat également en brèche tous les clichés et idées véhiculées autour du nouveau président algérien puisqu’il estime que les parties qui prédisaient «une élection présidentielle chaotique»  «avaient tort» puisque «Abdelmadjid Tebboune a été élu par 54% dans des élections libres auxquelles ont pris part des voix critiques», mais relève que la restauration de la confiance entre les dirigeants et le peuple demeure un défi majeur.

Avant de clore son analyse laisse entrevoir la possibilité d’assister à des réactions et attaques de groupes d’intérêts locaux ou étrangers mais aussi de grands quotidiens internationaux entrent en jeu pour s’attaquer à la politique sociale du gouvernement.

LIRE AUSSI GAAN: publication d’un panorama de solutions Open Source