Le ministère du commerce dément les rumeurs d’importation de produits d’origine animale non-halal destinés à la fabrication de merguez

Le ministère du Commerce a démenti mardi les informations faisant état de l’importation de produits non halal destinés à la fabrication de merguez, soulignant que l’importation de ce type de produits était soumise à un contrôle strict des ministères de l’Agriculture et du Commerce.

« Suite aux informations faisant état de l’importation d’intestins de porc destinés à la fabrication de merguez, le ministère du Commerce assure que ces produits sont soumis avant leur importation à l’autorisation sanitaire d’importation des produits d’origine animale délivrée par les services du ministère de l’Agriculture », a indiqué un communiqué du ministère.

Ces importations sont également soumises à un contrôle documentaire et à la visite physique des produits par les services vétérinaires et les services de contrôle et de répression des fraudes au niveau des frontières, a ajouté le ministère.

Outre l’autorisation sanitaire, le dossier d’importation de ce type de produits doit être accompagné de la mention de conformité « Halal » des produits alimentaires importés délivrée par l’instance habilitée à le faire.

Les services du ministère « assurent que les intestins importés légalement sont conformes aux lois et règlementations en vigueur ».