Le ministère de l’Agriculture relance l’activité d’importation de bovins

Le ministère de l’Agriculture, du Développement  rural et de la Pêche procèdera, prochainement, à la relance de l’importation de bovins, et ce après avoir endigué les foyers de la grippe aphteuse enregistrés dans certaines wilayas, ayant affecté nombre de vaux d’engraissement, a indiqué un responsable au ministère.

« Les services vétérinaires s’attellent aux préparatifs organisationnels et aux démarches juridiques en vue de relancer  l’importation de bovins  notamment ceux destinés à l’engraissement », a déclaré le directeur des services vétérinaires par intérim et Inspecteur vétérinaire principal chargé du contrôle sanitaire au ministère, Khaled Bara.

L’activité a été gelée depuis mars dernier après l’apparition de foyers de grippe aphteuse de type « A » qui a affecté quelques bovins (vaux d’engraissement) dans plusieurs wilayas, a précisé la même source.

S’agissant des mesures préventives prises en vue d’empêcher la contamination, toutes les inspections vétérinaires de wilayas ont été mobilisées pour procéder à l’isolement des bovins affectés par le virus afin d’empêcher sa propagation. Un système de contrôle sanitaire a été en outre mis en place au niveau de toutes les wilayas.

Le ministère concerné a interdit la circulation du cheptel de et vers chaque wilaya affectée, tout en autorisant seulement leur déplacement direct vers les abattoirs après l’obtention du « certificat sanitaire » délivré par les services vétérinaires.

Après avoir été affectée par la fièvre aphteuse à travers 18 wilayas en 2014, l’Algérie a pris toutes les mesures appropriés en obtenant et distribuant plus de 2 millions doses de vaccins.

Un (01) milliard de dinars est consacré chaque année pour obtenir des vaccins contre la fièvre aphteuse, la rage, la variole et la brucellose.