L’ambassadrice Taous Ferroukhi sous pression: les espagnols veulent leur quota de céramique 

L’ambassadrice  d’Algérie en Espagne, Taous Feroukhi, a été reçue hier par le chef du Consell, Ximo Puig avec laquelle elle a discuté de certaines des questions qui préoccupent le plus dans les relations commerciales entre les deux pays.

Les deux parties ont évoqué notamment la décision du gouvernement algérien d’établir un quota de céramique espagnol, qui a fait souffrir toute cette industrie, puisque notre  pays est l’une des cinq principales destinations des livraisons de la céramique espagnole.

LIRE AUSSI : Espagne: perte de 10 millions d’euros par mois à cause de Tebboune

Les deux parties ont convenu de la nécessité d’établir des accords de coopération entre les entreprises algériennes et la région pour assurer un environnement plus stable et de réduire les fluctuations cycliques. À cet égard, le chef de Consell et l’ambassadrice ont décidé de tenir, dans la région, une réunion d’affaires spécifique entre les entreprises algériennes et celle de Valence, qui aura lieu début juillet prochain.

Mais, au fond, cette réunion n’aura aucun impact sur le commerce de la céramique espagnole destinée au marché algérien. Le Gouvernement a fixé les quotas d’importation et ne semble pas prêt à abandonner cette option.

LIRE AUSSI Le port de Béjaïa refuse toujours l’accès à deux navires affrétés par Cevital