LAGMED: un fournisseur averti

La Direction de la Santé de la wilaya de Tebessa a adressé cette semaine une seconde mise en demeure à son fournisseur, LAGMED. Cette procédure a été lancée à la suite des pannes fréquentes dans les équipements de radiologie, fournis en 2014 par LAGMED dans le cadre de l’opération d’acquisition des équipements médicaux pour les établissements hospitaliers de la wilaya Tébéssa (Bir El Ater, Chéria et El Aouinet), pour un montant de 91.76 millions de dinars.
En décembre dernier, LAGMED a reçu une autre mise en demeure de la part de la direction des équipements publics de la Wilaya de Lagouat en raison des retards cumulés dans l’opération de fourniture des équipement.


LIRE AUSSI Cital : un faire-valoir pour mettre Alstom à l’abri de la concurrence


En effet, LAGMED a bénéficié d’un marché en date du 27 avril 2017, portant sur la fourniture de mobilier médical pour les polycliniques de la wilaya de Laghouat (El khneg, Sidi Makhlouf, Tadjrouna et El gaicha), pour un montant de 37.476.796.50 dinars. Mais, lors de la fourniture des équipements, le contractant a émis des réserves sur la qualité et a exigé leur remplacement.
LAGMED est une entreprise créée en 2008 à Bordj Bou Arreridj, par les deux associés Lalami Lahcen et Geutab Nouari.
Dotée d’un capital social de 19 millions de dinars, l’entreprise est fortement présente dans les marchés publics des équipements Médicaux.

En 20016, LAGMED a réalisé un chiffre d’affaires de 118.11 millions de dinars, contre 306.08 millions de dinars en 2015.

LIRE AUSSI Emirates Hospital Supplies: blacklist en perspective