L’affaire AD Display: Zoukh risque gros

zoukh

Mourad Hadj-Said, parton de la société d’affichage publicitaire, AD Display, risque d’entraîner la chute de têtes au niveau des structures administratives relevant de la Wilaya d’Alger.

Placé dimanche sous-mandat de dépôt, Hadj-Said est est poursuivi à la suite d’une enquête ouverte après la découverte du non  payement de factures liée aux emplacements publics qu’il loue auprès de la Wilaya d’Alger. Pendant très longtemps, Hadj Said trouvait des stratagèmes pour ne pas payer ses factures mais continuait quand même de vendre les espaces publicitaires.

Le premier responsable de la Wilaya, en l’occurrence, Abdelkader Zoukh était à chaque fois interpellé par rapport au comportement du patron d’AD Display, mais n’avait rien fait pour le rappeler à l’ordre.

Pourtant, AD Display, qui gère un capital social de 306 millions de dinars, réalise annuellement un chiffre d’affaires qui dépasse 1 milliard de dinars et dégage des bénéfices conséquents.

Il a fallu un tragique accident sur l’autoroute de l’Ouest pour que les autorités découvrent le pot au roses.

LIRE AUSSI Panama Papers : nouvelles révélations