Le laboratoire Medicago: des avancées d’un vaccin contre le coronavirus

coronavirus

La société biopharmaceutique canadienne Medicago marque un tournant décisif en mettant au point un candidat-vaccin contre le coronavirus. Cette avancée vient à point nommé au moment où le monde frôle les 1300000 cas touchés par la pandémie du covid-19.

Basé au Québec et détenu à 70% par Mitsubishi Tanabe Pharma et à 30% par Philip Morris International, Medicago a déjà fait valoir ses compétences en développant des vaccins contre la grippe saisonnière, la grippe porcine H1N1 et l’Ebola. L’entreprise n’utilise pas d’œufs, comme base pour les vaccins mais des plantes et a réussi à produire une particule de type viral du coronavirus après avoir obtenu le gène du SRAS-CoV-2 (virus causant la maladie COVID-19). Cette étape est capitale pour développer le vaccin qui sera soumis à des tests précliniques de sécurité et d’efficacité.

Une fois les tests précliniques terminés, Medicago entamera des discussions avec les agences de santé appropriées pour lancer des essais du vaccin sur l’homme d’ici l’été 2020.

« Le rythme de nos progrès initiaux dans COVID-19 est attribuable à la capacité de notre plate-forme basée sur les plantes, qui est capable de produire des vaccins et des anticorps pour contrer cette menace mondiale pour la santé publique.  La capacité de produire un candidat-vaccin dans les 20 jours suivant l’obtention du gène est un différenciateur essentiel pour notre technologie. Cette technologie permet une mise à l’échelle à une vitesse sans précédent pour potentiellement combattre le COVID-19», a déclaré le Dr Bruce Clark, Président Directeur Général de Medicago.

LIRE AUSSI Blé: l’Algérie a lancé un nouvel appel d’offres

Attiré par cette découverte, le gouvernement du Québec a accordé une aide de 7 millions de dollars à Medicago pour contribuer au développement du vaccin anti-covid et démarrer les premières phases de tests.

En 2015, Medicago a démontré qu’elle pouvait rapidement produire un cocktail d’anticorps monoclonaux anti-Ebola pour la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA), qui fait partie du département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis.

La société Medicago appartient en partie à Philip Morris International et fait partie de la nouvelle orientation de la société de tabac, basée sur la technologie et l’innovation, avec l’ambition de remplacer dès que possible les cigarettes par des alternatives sans fumée basées sur la science.

LIRE AUSSI AT: continuité des services pendant la prolongation du confinement

À propos de Medicago

Medicago est une entreprise biopharmaceutique avec plus de 450 employés au Canada et aux États-Unis. Elle a pour mission d’améliorer la santé mondiale en s’appuyant sur des technologies innovantes à base de plantes pour faire face aux multiples défis émergents dans le domaine de la santé publique. Medicago s’engage à faire progresser la médecine thérapeutique dans le but de lutter contre les maladies mortelles à l’échelle planétaire.

2 Rétroliens / Pings

  1. - e-Bourse
  2. Ammar Belhimeur: "engagé à assainir le secteur" - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.