Kouninef: un beau frère au dessus des lois

Manil Nouacer Allal est un jeune algérien chanceux. Sa sœur, une belle actrice de taille universelle, est mariée à Reda Kouninef. Son autre sœur -plus discrète mais plus belle- est également mariée à un haut cadre de l’Etat.

Manil, très jeune, gère des entreprises à l’étranger. En France plus exactement. Sa réussite est exprimée de plus belle dans le pays. Comme un enfant gâté, Manil pouvait obtenir n’importe quel joué en Algérie, pour en faire un business.

Exemple: il se présente au ministère de la Culture et fait plier par quatre le ministre de tutelle pour lui attribuer le restaurant El Hizia à Ryadh El Feth. Une procédure est aussitôt improvisée pour assoir une couverture juridique au caprice de Manil et lui faire signer un contrat de façade dédié à la gestion du restaurant de Ryadh El Feth.

Déjà affecté par le diabète, Azedine Mihoubi va longuement suer avant de répondre aux questions des enquêteurs sur cette transaction de l’OREF avec Manil.

Nos lecteurs ont toute la latitude d’imaginer les avantages indus de Manil auprès  des institutions de l’Etat, au moment où so beau-frère Kouninef prenait régulièrement ses apéros avec Said Bouteflika.

Ce qui est inquiétant, c’est le fait que certains cadres de l’Etat continuent à le servir jusqu’à ce jour. Manil est toujours un homme influent dans un Etat qui affirme quotidiennement qu’il combat la corruption et les passe-droits. Allez-y comprendre.

Sofia Nouacer, sœur de Manil,  a joué un rôle principal dans le film Les Portes du soleil : Algérie pour toujours, avec Abdelkader Djeriou, un symbole du Hirak. Allez-y comprendre encore.

LIRE AUSSI Analyse: Les 7 piliers du discours de Bensalah

1 Rétrolien / Ping

  1. Justice: Abdelmalek Sahraoui sous enquête - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.