Kahrif: l’égyptien Al Sewedy en conquérant

kahrif

Sur les quatre lots de fourniture de Transformateurs de distribution Moyenne Tension/Basse Tension, au profit de Kahrif, l’égyptien Al Sewedy s’est accaparé les trois quarts du marché.

Les trois lots remportés par Al Sewedy, ont valu à la filiale de Sonelgaz une facture de 106,96 millions de dinars, dont une bonne partie va être transférée en devis, au titre des dividendes de l’entreprise égyptienne qui a investi dans une usine en Algérie.

Le seul lot revenu aux algérien est celui attribué à la société publique ELECTRO-INDUSTRIES, d’une valeur de 30,08 millions de dinars.

Depuis le démantèlement de l’ex-Sonelec, des sociétés étrangères comme Al Sewedy -encouragées surtout par Sonelgaz du temps de Boutarfa– ont mis la main sur le marché algérien du câble électrique et des équipement liés à la transformation, toutes tensions confondues.

LIRE AUSSI Win Pro: communications illimitées et des volumes Internet inégalés !