Kahrakib: victime de la mafia italienne

kahrakib

La Société de Travaux et Montage Electrique (Kahrakib, filiale de Sonelgaz) a résilié cette semaine un contrat qu’elle avait attribué à l’entreprise italienne SELTA qui avait livré un matériel défectueux et a refusé de le remplacer.

Le 21 juin 2017, SELTA avait remporté un appel d’offres relatif à la fourniture d’équipement pour la téléphonie HF, pour un montant de 1,08 millions d’euros.

Après réception des équipements, les cadres de Kahrakib ont constaté que la plupart des machines était défectueuse.

Après plusieurs mises en demeure, Kahraki a fini par résilier le contrat. Mais, le prestataire italien a encaissé son argent via une lettre de crédit et la caution de bonne exécution ne couvre pas les pertes subies.

LIRE AUSSI ANBT: Stucky risque gros

1 Rétrolien / Ping

  1. Djezzy: HAAARBA offre 75 Go pour seulement 1500 DA - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.