Justice: Ooredoo s’est associé avec Kouninef

ooredoo

Les enquêtes judiciaires menées sur les affaires de la dynastie des Kouninef a permis la mise en évidence d’un jeu très subtil auquel se livrait l’opérateur qatari de téléphonie mobile, Ooredoo.

Cet opérateur qui tente constamment de produire une image saine -celle d’une entreprise citoyenne-, se retrouve aujourd’hui face à une autre réalité. Et pas des moindres, puisqu’il est associé avec Kouninef dans une entreprise, intitulée Monetix.

Cette société a été immatriculée le 14 janvier 2016 sous le numéro de registre de commerce  16B0998779. Ayant pour forme juridique une société par actions, Monetix est domiciliée à l’Ilot 994 Section 4 Lot 1087, Bt C Escalier 2 à Cheraga. Un local commercial appartenant à la SPA Wataniya, appellation précédente de Ooredoo.

Monetix a pour objet d’activité,  les services liés aux transactions interbancaires et de la monétique, ainsi que l’ingénierie en informatique industrielle et productique.

Outre Ooredoo, Monetix compte parmi ses actionnaires, une entreprise suisse de sécurité des systèmes d’information, dénommée NAGRAID SA.

Le président du conseil d’administration de Monetix n’est autre que Kouninef Noa Tarek, qui séjourne à la prison d’El Harrach depuis plus de 6 semaines, pour son implication dans de grosses affaires de corruption, de dilapidation des biens publics et de fuite de capitaux à l’étranger.

LIRE AUSSI Ayoub Aissiou: 5 milliards pour acheter le FLN

1 Rétrolien / Ping

  1. Ouyaha: bye bye Club des Pins - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.