Justice militaire: non lieu pour le Colonel Boubeker et autres

généraux

Le tribunal militaire de Blida a prononcé le non lieu à l’encontre de l’ancien directeur central de la sécurité de l’Armée (DASA), le Colonel Boubekeur et un tas d’officiers de l’Armée et des services, injustement accusés par l’ancien général, directeur de la sécurité intérieure (DGSI) et le chef du centre opérationnel (CPO), Antar.

Le DGSI, Ouassini Bouazza et le commandant du CPO ont été arrêtés, il y a quelques jours, et présentés devant la justice militaire pour des fait extrêmement graves.

LIRE AUSSI 18 millions de quintaux de légumes et fruits sur le marché