Justice: la Cour Suprême ouvre le dossier de Chakib Khelil

Chakib Khelil sera poursuivi par la justice pour des crimes économiques commis lorsqu’il occupait le poste de P-dg de Sonatrach et celui de ministre de l’Energie.

Chakib Khelil est poursuivi pour « des actes liés à des infractions à la législation sur le change et les transferts de capitaux » et la conclusion par Sonatrach « de deux contrats de façon illégale avec deux sociétés étrangères », selon un communiqué de la Cour suprême.

Protégé par les anciens responsables du pays, Chakib Khelil a été cité dans plusieurs affaires de corruption, en Algérie et à l’étranger.

E-bourse a publié, depuis sa création, plusieurs affaires liées à la corruption de Chakib Khelil, mais les autorités publiques n’ont jamais daigné se saisir des ce dossiers explosifs.

LIRE AUSSI  Tourisme : 540 projets non lancés, faute de financement