Justice américaine : dossier clos concernant l’enquête sur Eni en Algérie

Eni

Selon un communiqué publié sur le site ENI, le Département américain à la Justice a clos ses enquêtes sur les soupçons de corruption du groupe Eni en Algérie et au Nigeria sans prendre aucune mesure. Le communiqué précise que «le ministère de la Justice américain lui a confirmé que le MJ avait clos son enquête sur Eni concernant les affaires Opl245, au Nigéria, et en Algérie sans prendre aucune mesure ».

« Eni réitère que ni la Société ni ses dirigeants n’étaient impliqués dans des activités de corruption présumées liées à la transaction Opl245 au Nigeria. La décision d’aujourd’hui du département de la Justice confirme les conclusions des conseillers indépendants, qui ont enquêté sur l’affaire suite à la décision prise par les organes de contrôle d’Eni, qui n’a également constaté aucune activité illégale. Eni est confiant dans le fait que les allégations actuellement portées devant le tribunal de Milan seront sans fondement », a expliqué la compagnie italienne.

Selon le même communiqué, « le tribunal de Milan avait auparavant acquitté la société et sa direction en ce qui concerne la procédure en Algérie, n’ayant trouvé aucun cas d’acte répréhensible ou d’activités illégales. Par conséquent, le jugement a réaffirmé les conclusions de plusieurs enquêtes précédentes menées par des tierces parties, selon lesquelles Eni et sa direction ne seraient impliquées dans aucune activité présumée illégale ou de corruption ».

LIRE AUSSI BM : disponibilité de la Banque Mondiale à répondre aux besoins de l’Algérie

1 Rétrolien / Ping

  1. Daoud Amirouche: fondation de la famille sportive - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.