Journée de la libre expression: élan de solidarité à El Tarf

echourouk

                        Par Tahar BOUDJEMAA

La journée de la presse a été marquée à El Tarf par de nombreuses activités. Tôt le matin, un collectif de journalistes correspondant de la presse écrite et audiovisuelle s’est rendue en renfort dans la localité de Zitouna daira d’El Tarf pour se recueillir sur la mémoire de leur collègue Abed Nourdine,  ex-journaliste du journal «  Echourek » décédé le mois de mai 2016 à l’hôpital civil d’El Kala, à la suite d’une tumeur de cerveau.

De son vivant ce journaliste a sillonné plusieurs localités de la wilaya afin de porter très haut les préoccupations de citoyens vivant dans des zones enclavées sans eau sans électricité. Il a par ailleurs dénoncé la « hogra » sous toutes ses formes et l’inertie des responsables qui n’ont rien fourni pour développer cette wilaya de l’arrière.

Dans la même journée le même collectif s’est recueilli à la mémoire du bâtonnier amour Brinis emporte juillet dernier par le Covid 19. Les journalistes reconnaissent à l’unanimité qu’il était de son vivant un allié de la presse. Cet avocat  de 66 ans a défendu gracieusement tous les journalistes de cette wilaya ayant eu des affaires de justice  dont les plaintes étaient déposées soit par des walis ayant pris la destinée de  cette wilaya, des directeurs exécutifs ou des présidents d’APW.

Profitant l’occasion en cette journée de libre expression les  journalistes se sont rendu au domicile du plus ancien  journaliste  ayant des problèmes de santé depuis des mois. Dans l’après midi, le wali de la wilaya a invité les journalistes et correspondants au salon d’honneur pour les honorer en cette journée de la libre expression en leur remettant des cadeaux symboliques.

LIRE AUSSI Incendie au four du champ El Merk à Hassi Messaoud: Hekkar inspecte le site de l’incident