JCDECAUX/Alger: l’aéroport aux œufs d’or

JCDECAUX AIRPORT ALGER, filiale du groupe français JCDECAUX, détenteur de l’exclusivité de la publicité à l’aéroport Houari Boumediène, rapporte annuellement un bénéfice net de 10 milliards de centimes environ.

Sauf que depuis qu’elle a été créée, elle a affiché une seule perte sèche de 62,79 millions de dinars en 2016.

Le monopole qui lui a été accordé par l’EGSA, établissement public en charge de la gestion de l’aéroport, lui a conféré des pouvoirs exceptionnels sur les tarifs de ses prestations d’affichage.

Ainsi, la société française parvient à dégager une margé bénéficiaire de l’ordre de 15 à 20% sur le chiffres d’affaires. Une performance qu’elle n’arrive à réaliser nulle part au monde.

LIRE AUSSI Desserte ferroviaire de l’aéroport: l’Anesrif menacée

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire