Janssen Algérie s’implique dans la lutte

janssen

Janssen Algérie mobilise ses équipes et ses ressources pour mettre en place des actions visant à participer au combat contre la crise du COVID-19.

Janssen est une filiale du groupe Johnson & Johnson qui est en première ligne dans la lutte contre le Coronavirus, avec le développement d’un vaccin depuis le début de l’année, dont les essais cliniques commenceront cet automne. Plus d’un milliard de dollars sont consacrés à ce programme. J&J prévoit de lancer une phase des études cliniques chez l’homme du vaccin candidat au plus tard en septembre 2020 Johnson & Johnson va mettre en oeuvre de nouvelles capacités de production de vaccins aux États-Unis et une capacité supplémentaire à l’extérieur des États-Unis pour commencer cette production et assurer l’approvisionnement mondial en vaccin.
Depuis plus de 20 ans, Johnson & Johnson a investi des milliards de dollars dans les antiviraux et les vaccins. Le programme de vaccins COVID-19 s’appuie sur les technologies éprouvées AdVac® et PER.C6® de Janssen qui permettent de développer rapidement de nouveaux candidats vaccins et de produire à grande échelle le candidat vaccin optimal. La même technologie a été utilisée pour développer et fabriquer le vaccin Ebola et construire nos candidats vaccins Zika, RSV et VIH qui sont en phase 2 ou 3 de développement clinique.

Accompagnement des efforts pour réduire les effets de l’épidémie

Les actions locales de Janssen Algérie, entreprise citoyenne et responsable, visent à accompagner les efforts enclenchés pour réduire les effets provoqués par l’épidémie.
Le groupe se tient notamment aux côtés des autorités non seulement dans la diffusion des bonnes pratiques prônées par le Ministère de la Santé, mais également a décidé de se joindre à l’effort national de solidarité en allouant un don sur le compte officiel du gouvernement.
Enfin, Janssen Algérie en partenariat avec la société algérienne de cardiologie innove en accélérant son programme de Télémédecine, avec le développement d’une plateforme qui permet aux patients souffrant d’HTAP (hypertension Artérielle Pulmonaire) d’éviter de se rendre physiquement à l’hôpital. En effet cette catégorie de patients est considérée comme particulièrement à risque face à l’épidémie et la mise en place d’une plateforme de téléconsultation leur permettra de ne pas s’exposer inutilement.
Ces actions s’inscrivent dans une politique générale de Janssen Algérie qui vise à identifier régulièrement des actions de solidarité mais également dans une politique stricte de protection des employés du groupe avec une généralisation du télétravail et des plans de continuité d’activité adaptés à chacun.

LIRE AUSSI Influence des chaînes TV sur les réseaux sociaux: l’imposante dominance d’Ennahar