Investissements : L’Algérie n’intéresse pas les étrangers

L’Afrique du Sud perdu  sa première place en matière d’attractivité des investissements sur le continent africain, indique une étude publiée par le cabinet d’audit Ernst & Young.

Même en ayant gagné une place par rapport à 2015, l’Algérie demeure statique au 15è rang africain et confirme sa tendance à repousser les investissements étrangers.

En revanche, le Maroc, classé en seconde position pendant des années, a réussi à accéder à la première place, grâce notamment au bradage de son économie au profit des investisseurs étrangers.

Les retombées du printemps arabe commencent, quant à elles, à peser sur l’Egypte qui a perdu 8 places et la Tunisie qui a dégringolé à la 13ème place.

LIRE AUSSI Sonatrach: L’américaine Weatherford rafle la mise