Institut Pasteur: la guerre des vaccins

pasteur

L’Institut Pasteur d’Alger a lancé cette semaine, un appel d’offres international pour l’achat de vaccin en grandes quantités. La commande comprend notamment 4 millions de doses de vaccin combiné contre la rougeole, les oreillons et la Rubéole (ROR). La commande comprend également 5.000 doses de vaccin contre les infections A influenza e.

Le marché algérien du vaccin demeure très fermé et le nombre des fournisseurs  est assez limité.

La semaine dernière, le laboratoire Pfizer a décroché, auprès de l’Institut Pasteur d’Alger, un contrat de fourniture en Vaccin Antiméningococcique ACW135Y conjugué, pour le montant de 8,12 millions de dollars.


LIRE AUSSI Square Port Said: les cours du 03 mai 2018


En octobre dernier, c’est le laboratoire indien, Serum Institute of India qui est sorti vainqueur du marché d’achat de vaccin anti hépatite B pédiatrique, pour une enveloppe de 1,15 millions d’euros.

En août 2017, le laboratoire Sanofi a obtenu un contrat de 7,42 millions d’euros, portant sur la fourniture de vaccin Antigrippal saisonnier.

Deux mois plus tôt, le même laboratoire indien, Sérum Institute of India avait arraché un important contrat de fourniture de vaccin anti Hépatite B Adulte.

Cette transaction est intervenue après le marché obtenu par Sanofi, pour l’achat de vaccin antirabique cellulaire, contre un montant de 4,78 millions d’euros.

Un an plus tôt, c’est le même Sanofi qui parvient à arracher le contrat de vaccin Antigrippal saisonnier, pour la  somme de 7,42 millions d’euros.

LIRE AUSSI ETRHB: de quoi est faite la fortune de Haddad