Installation de la cellule des enquêtes épidémiologiques

dépistage

 L’installation de la cellule opérationnelle chargée d’investigation et de suivi des enquêtes épidémiologiques s’inscrit dans le prolongement des efforts déployés par les pouvoirs publics pour faire face aux risques de propagation du Covid-19, a indiqué mercredi à Alger le président de cette cellule, le professeur Mohamed Belhocine.

« L’installation de cette cellule vient en prolongement de tous les efforts et initiatives déployés par le gouvernement et le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, ainsi que le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus », a déclaré à la presse le Pr Belhocine en marge de son installation à la tête de cette cellule, précisant qu’elle va entamer son travail « immédiatement » en s’appuyant sur les différentes institutions concernées.

« Nous continuerons à travailler de concert avec les différentes institutions aux niveaux régional et local pour mener à bien notre mission de protection de la population de la propagation du virus », a-t-il ajouté, relevant que l’Algérie est arrivée à un stade où « il faut intensifier et renforcer le travail épidémiologique sur le terrain et cerner les foyers de propagation du virus de façon plus importante et plus rapide ».

A ce propos, il a indiqué que l’Algérie, à l’instar d’autres pays, est en train d’aller vers un dé-confinement « qui doit être accompagné d’un travail d’enquêtes épidémiologiques ciblées afin de cerner les foyers de propagation du virus et de permettre ainsi au pays de reprendre une vie sociale et économique normale ».

Le Pr Belhocine qui a tenu à « remercier » le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour la confiance placée en sa personne, a été installé dans ses nouvelles fonctions par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, en présence du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le professeur Abderrahmane Benbouzid, et le ministre délégué à l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed.

Le Président Tebboune avait décidé mardi la mise en place de cette cellule chargée d’investigation et de suivi des enquêtes épidémiologiques autour de cas confirmés ou hautement suspects de Covid-19 dans le cadre des mesures prises par les pouvoirs publics pour faire face aux risques de propagation du coronavirus.

LIRE AUSSI Ahmed Laraba: le débat sur la constitution a dévié