Infrastructures sportives: l’enjeu de Ould Ali

Outre le championnat du monde de handball (U21) qui vient de s’achever, l’Algérie devra se préparer à l’organisation de deux événements sportifs majeurs: la 3ème édition des Jeux Africains de 2018 à Alger et la 19ème édition des Jeux méditerranéens en 2021 à Oran.
Au-delà des besoins nationaux, ces événements internationaux devront stimuler le programme du ministère de la jeunesse et des sports. Ce dernier a planifié la réalisation des plusieurs structures importantes:
– 7 piscines de 50m

– 13 piscines de 25 m
– 1 vélodrome
– 3 stades de football d’une capacité 2 000 places/chaque
– 3 pistes d’athlétisme
– 2 lycées sportifs
– 1 salle OMS de 3 000 places
– 1 étude pour la modernisation de la cité olympique, développement et mise en service du système d’information.

L’enjeu pour Ould Ali ce de réaliser ces infrastructures à temps.

LIRE AUSSI Aluminium: YII décroche une commande à Boudouaou