Immar: un autre sondage orienté sur les chaines TV

entv

La télévision publique a été lésée de manière significative au niveau du dernier sondage réalisé par l’agence Immar sur l’audience des chaînes TV au cours du mois de Ramadhan en cours.

Les deux chaînes El Djazairia One et El Bilad, objet de répulsion de la part des autorités du pays, se voient propulsées au rangs secondaires pour mettre tout le monde devant le fait accompli et accepter de composer avec elles.

El Bahia, pour sa part, qui a battu tous les records en matière de violation des Droits d’auteurs, se voit elle aussi « engraissée » par ce sondage fantoche qui ne tient à aucune logique scientifique.

Les deux chaines, Samira TV (privée) et l’Entv (publique), qui ont veillé à offrir les meilleures prestations à leur publics respectifs, ont été délibérément sanctionnées et placées dans des positions, bien en deçà de leur valeurs réelles. Cette façon d’entretenir l’amalgame porte atteinte à la crédibilité de l’agence et ne sert en aucune manière l’émergence de grilles, à même de faire l’unanimité auprès des téléspectateurs.

Enfin, la seul note logique de ce sondage est celle relative au leadership incontestable des deux rivaux: Echourouk et Ennahar. Les doyennes des chaines privées algériennes demeurent indétrônables du podium, en dépit de l’avancée réalisée par certaines concurrentes publiques et privées.

 

chaines algériennes
Classement des chaines, selon Immar

LIRE AUSSI Bilan du mercredi: 59 cas confirmés et 6 décès en Algérie