Il l’a lui-même avoué : Quand Ouyahia vendait les lingots d’or au marché noir

Il l’a lui-même avoué : Quand Ouyahia vendait les lingots d’or au marché noir

 Il l’a lui-même avoué : Quand Ouyahia vendait les lingots d’or au marché noir

Incroyable révélation faite ce samedi, par l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia, auditionné dans le cadre du procès en appel dans le dossier de montage automobile et de l’affaire de financement occulte de la campagne électorale d’Abdelaziz Bouteflika, qui s’est ouvert, aujourd’hui, à la cour d’Alger.

Incroyable révélation faite ce  samedi, par l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia, auditionné dans le cadre du procès en appel dans le  dossier de montage automobile et de l’affaire de financement occulte de la campagne électorale d’Abdelaziz Bouteflika, qui s’est ouvert, aujourd’hui, à la cour d’Alger.

En effet, Ahmed Ouyahia a tout bonnement reconnu, qu’il avait reçu les lingots d’or comme cadeaux les princes et émirs de Golfe, et qu’il les avait revendus au marché noir.

Il s’agit de  60 lingots d’or, reçus comme cadeaux par les princes de 4 pays de golfe alors qu’il était en fonction, affirmant qu’il avait vende ces lingots d’or au marché parallèle (marché noir) pour 350 millions de dinars.

Dans la foulée, l’ancien Premier ministre a révélé que d’autres officiels algériens recevaient des cadeaux de la part des Emirs du Golf, ou plutôt les braconniers au Sud algérien.

Y.M

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis