Hyproc: Hyundai décroche un contrat de 42,89 millions $

hyproc

La compagnie maritime, HYPROC Shipping Company Spa (filiale de Sonatrach) a attribué au constructeur sud-coréen, Hyundai Mipo Dockyard Co. Ltd, un marché  d’acquisition  d’un navire transporteur de pétrole raffiné d’une capacité allant de 35 à 40 mille tonnes.

Ce contrat a été attribué suite à une consultation de constructeurs.
La date de livraison est prévue pour le 29 février 2020.

Depuis des années, le groupe Hyundai n’a pu décrocher un contrat dans le secteur pétrolier en Algérie.


LIRE AUSSI Kahrakib: grosse commande de tube


A propos de Hyundai Mipo Dockyard Co. Lte (HMD)

Hyundai Mipo Dockyard Co. Lte (HMD) est une entreprise de construction navale sud-coréenne fondée en 1975. Il s’agit d’une des filiales de Hyundai Heavy Industries (HHI)
HMD a effectué de la réparation navale à sa création, a commencé la construction navale au début des années 1980 et renforcé ses activités de construction de navires neufs depuis 1996 selon une stratégie d’affaires à moyen-terme.

L’entreprise livre ses 3 premiers bateaux en 2000.

En 2005, elle arrête la réparation navale sur son chantier de Ulsan et les 4 cales sèches sont désormais dédiées à la construction.

Avec 45 bateaux livrés en 2005, elle se classe au 4e rang parmi les 9 entreprises de ce secteur de l’économie sud-coréenne avec un encours de 3,93 millions de Tonnes Brut Compensée devant une autre filiale de HHI, Hyundai Samho Heavy Industries1.

Elle devait livrer, en 2006, 55 navires et plus de 60 en 20072.

La société est clasée au 8e rang mondial en 2012.

Le cablier Île de Bréhat construit en 2002 par HMD.
L’entreprise emploie environ 4 000 employés en 20073, 3 675 en 2009, 3 607 en 20114.

Son chantier naval se situe dans la baie de Mipo à Ulsan. Il construit des navires de taille moyenne et a un savoir-important dans la production de porte-conteneurs de 1 800, 2 500, 3 500 et 4 250 evp et de navires transportant des produits chimiques et pétroliers de 37 000, 47 000 et 51 000 de port en lourd. Il construit également des navires spécialisés tels que des câbliers5.

Le chantier dispose, dans les années 2000, d’usines où l’acier est traité et assemblé en une unité de bloc, de quatre docks de 380 mètres de longs, 65 de largeur et 12,5 mètres de haut d’une capacité de 400 000 de port en lourd et de quatre quais de 195, 280, 720 et 870 mètres de long6.

Elle possède une coentreprise au Viet-Nam avec la Vietnam Shipbuilding Industry Corporation du conglomérat public Vinashin, la Hyundai Vinashin Shipyard Company (HVS) qui dispose de plus d’une dizaine de chantiers navals dans ce pays7. Dédié au départ à la réparation et la conversion, ces chantiers construisent à la fin des années 2000 des bâtiments neufs pour le compte de HMD.

Au printemps 1997, la Société de construction navale et des Industries outre-rives de l’Iran signa un accord avec Hyundai Mipo, pour l’importation en Iran des technologies modernes de construction navale mais cet accord ne fut jamais appliqué8.
Identification.


LIRE AUSSI Hyproc S.C: 33 ans d’expérience dans le GNL


A propos d’Hyproc

Filiale à 100% du Groupe Sonatrach, Hyproc SC s’est imposée comme maillon décisif de la stratégie de valorisation et de commercialisation des hydrocarbures du Groupe Sonatrach. Cette dernière occupe le 2ème rang mondial des exportateurs de GPL après la Russie et le 7ème rang mondial des exportateurs de GNL après le Qatar, la Malaisie, l’Australie, le Nigeria, l’Indonésie et le Trinidad & Tobago.

Hyproc Shipping Company est une société par actions au capital de 12 milliards de dinars, détenu entièrement par la Société de Valorisation des Hydrocarbures/SVH agissant pour le compte du groupe Sonatrach.

Le siège social de Hyproc SC est situé à la « Zone des Sièges » ZHUN – USTO à la ville d’Oran.
Des divisions opérationnelles sont implantées au site d’Arzew, pour répondre aux besoins de la flotte et être à l’écoute du personnel navigant.Hyproc Shipping Company, anciennement entreprise publique économique « Société Nationale de Transport Maritime des Hydrocarbures et des Produits Chimiques » (SNTM-HYPROC) est née en 1982, à la suite du décret n° 82-282 du 14 Août 1982.

La Compagnie est devenue une société par actions (SPA), après transformation de ses statuts en 1995.

En octobre 1997, la SNTM-HYPROC devient filiale à 100% du groupe Sonatrach, sous tutelle du holding Société d’Investissement et de Participation (SIP).

La Compagnie change de portefeuille au mois de décembre 2001 et intègre le holding Société de Valorisation des Hydrocarbures (SVH) de SONATRACH.

En 2003, SNTM-HYPROC devient « Hyproc Shipping Company », après modification de ses statuts.

Hyproc Shipping Company s’est dotée d’une organisation évolutive axée essentiellement sur le transport maritime et le shipmanagement.

Les structures de la Compagnie sont schématisées en Front Office et Back Office, les directions principales sont : Marine Operations, Marine Support, Marine Trade, Finance & Business Control, Tax & Legal, Human Resources et Administration. Des unités opérationnelles et de soutien sont implantées à Arzew, pour être proche des navires, répondre à leurs besoins et être à l’écoute du personnel navigant.

LIRE AUSSI Port de Ténès: l’arnaque à l’espagnole