Hadda Hazem: l’équation à 1000 inconnues

hadda hazem

La directrice du quotidien El Fadjr, Hadda Hazem devra rencontrer, dans quelques jours, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, dans le cadre d’une rencontre avec la presse nationale.
Cette rencontre, que d’aucuns apprécient, marque la réconciliation d’une éternelle rebelle avec son président. Un retour à la normalisation des relations entre la journaliste controversée et le pouvoir suprême du pays.
Hadda Hazem, qui a défié le pouvoir de Bouteflika, a payé cash sa position politique et a souffert le martyr sous la pression des institutions de l’Etat, mobilisées en la circonstance pour casser sa ténacité et surtout son orgueil.
Avec l’arrivée au pouvoir de M. Abdelmadjid Tebboune, Hadda Hazem a pu recouvrer ses droits à l’expression et surtout les moyens de relancer son journal, qui était à l’agonie pendant plusieurs années.
Cette normalisation est assimilée à foyer de feu qui a été vite éteint, avant de ravager la forêt.

LIRE AUSSI Constitution: aucune restriction hormis l’unité et l’identité nationales